Esther Pillet

L’artiste

[…], il faut CRÉER CE QUE L ‘ON CHERCHE; l’artiste possède l’aptitude naturelle à cette activité.

René Magritte, Les Mots et les Images, Éditions ESPACE NORD

Je ne sais si on devient artiste, ou si on né ainsi. Quoi qu’il en soit, aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours voulue créer.

Je pense qu’une de mes première motivation fut de capturer le merveilleux pour le conserver auprès de moi et l’utiliser comme moyen d’évasion. Aujourd’hui cette motivation m’habite toujours.

Je créé le merveilleux en libérant mon imagination grâce au fantastique, au rêve et au paysage.

[…] le genre du paysage : véhicule des idées, des sentiments et des émotions, il est – à l’égal de l’histoire – capable de stimuler l’imagination.

John Mallord William Turner, Les ABCdaires, Édition Flammarion

Je ne cherche pas pour autant à représenter fidèlement un paysage ou un rêve. Je cherche plutôt à représenter une émotions, une impression, un sentiment étrange, inattendu ou jamais vu.

J’utilise les analogies irréelles du surréalisme avec une pointe d’inspiration romantique pour créer des atmosphères très personnelles issus de recherches personnelles.

Ces recherches sont un moyen de révéler mon inconscient et l’utiliser comme force de création imaginaire. La création est alors un long processus de découverte de soit, toujours en mouvement.

[…] le peintre chercheur sait distinguer l’esquisse, l’ébauche et le tableau, mais ce dernier n’est jamais pour lui qu’une étape (un état) sur le chemin d’un développement, celui de son œuvre en totalité, toujours ouverte, tant qu’il vivra.

René Passeron, L’œuvre picturale et les fonctions de l’apparence, Édition VRIN

Mes créations résultent alors d’un état émotionnel témoignant de ce qui fût, à un moment donné, au plus profond de mon inconscient.

Mes vagabondages de l’esprit sont sources d’imagination et de création.

Bon voyage dans mes mondes intérieurs.